Je vous propose une recette assez spéciale de Morbiflette de Franche-Comté, elle est douce et gouteuse.

Cette morbiflette de Franche-Comté est à peu près la définition d’irrésistible !

Il s’agit d’une idée idéale d’accompagnement de vos jus frais, ou à mettre sur un buffet, personne ne dira non à cette gourmandise. Je vous présente la recette, si vous décidez de l’essayer, n’oubliez pas de me dire si vous l’aimez aussi !

Ingrédients :

– 1,5 kg de pommes de terre (vapeur, gratin)

– une saucisse 1/2 de Morteau (le reste de la 2e, que j’ai sortie après réflexion, ira dans une salade)

– environ 25 cl de crème fraiche épaisse (un demi gros pot)

– 2 beaux oignons

– 1 kg de Morbier

Préparation :

Comment faire cette morbiflette de Franche-Comté ?

Tout d’abord, sans éplucher les pommes de terre, je les mets à cuire dans un faitout d’eau bouillante (sans saler l’eau, la saucisse et le fromage suffiront à bien parfumer le plat.) Cuisson prévue pour environ 25 mn.

En même temps, je mets les saucisses de Morteau à cuire dans de l’eau frémissante (pas de gros bouillon, pour que la peau n’explose pas). Cuisson prévue : 35 à 40 mn

Et ensuite, j’épluche et j’émince les deux oignons, que je mets à revenir doucement dans une poêle, avec un peu d’huile chaude.

CUISSON PATATES SAUCISSES ET OIGNONS :

Tout est en route ! Il n’y a qu’à laisser cuire, en retournant de temps en temps les oignons émincés. (On profite de ce temps de cuisson pour préparer de belles lamelles épaisses dans le morceau de Morbier.)

Un peu plus tard… Les pommes de terre sont cuites ! Il est temps de mettre le four à chauffer, à 180°

J’épluche les pommes de terre et je les coupe en rondelles pour les disposer dans le plat.

Je sors à son tour la saucisse de la casserole et en ajoute de fines tranches par-dessus les pommes de terre.

 

Je recouvre le tout avec les oignons émincés qui ont cuit doucement.

OIGNONS SUR LA SAUCISSE :

Et je remets une autre couche de pommes de terre et de saucisse, avant de recouvrir le plat de tranches de Morbier.

2EME COUCHE ET MORBIER :

Pour finir, je nappe le tout de crème fraiche et j’enfourne pour 30 minutes.

Crème fraiche étalée sur le fromage

Quand le plat est joliment doré, il est temps de passer à table !

PLAT DANS LE FOUR :

Accompagné d’une salade verte, cette recette franc-comtoise a été très, très, appréciée hier soir ! J’espère que vous l’aimerez

Votre morbiflette de Franche-Comté est prête ! bonne dégustation !!