La plupart des orchidées sont mises en pot dans de l’écorce ou de la mousse au lieu de terre, de sorte que leurs besoins en arrosage sont un peu différents du reste du jardin intérieur. Voici ce que vous devez savoir pour bien faire les choses.

L’arrosage des orchidées est plus un art qu’une science, une tâche qui devient plus facile à mesure que vous comprenez ces belles plantes à fleurs. Vous remarquerez que les orchidées en pot sont souvent cultivées dans de l’écorce ou de la mousse au lieu de terreau comme la plupart des autres plantes d’intérieur, c’est votre premier indice que les orchidées ont un besoin spécial d’hydratation.

Mais comme pour toute plante, il est important d’éviter de donner trop ou trop peu d’humidité à vos orchidées si vous voulez une relation à long terme avec elles. Ces conseils vous aideront à éviter les erreurs d’arrosage courantes pour garder votre orchidée heureuse et prospère.

La meilleure façon d’arroser les orchidées cultivées dans la mousse

Pour les orchidées qui poussent dans la mousse de sphaigne, vous pouvez les arroser par le haut, comme vous arrosez d’autres plantes. Cependant, vous trouverez peut-être plus facile de faire tremper vos orchidées dans l’évier ou une bassine pour donner à la mousse suffisamment de temps pour se réhydrater.

La mousse de sphaigne, qui retient l’humidité plus longtemps que les copeaux d’écorce, peut sembler sèche à la surface mais toujours humide à l’intérieur du pot, alors assurez-vous de faire un test avec votre doigt ou un pieu en bois.

Il est encore plus facile de trop arroser vos orchidées qui poussent dans la mousse si elles sont dans un pot en plastique, en céramique émaillée ou en verre qui retient l’eau plus longtemps qu’un pot en terre cuite. Si vous commencez à voir des racines brunes ou spongieuses, vous devez absolument ne pas arroser.

La meilleure eau à utiliser pour les orchidées

Vous avez peut-être entendu dire que l’eau de pluie (ou la neige fondue) est la meilleure pour les orchidées. Oui, cette eau peut être bénéfique car elle contient un peu d’azote (un nutriment essentiel dont toutes les plantes ont besoin pour pousser) et est exempte de produits chimiques utilisés pour traiter l’eau du robinet. Cependant, ce n’est pas nécessaire; l’eau du robinet ordinaire convient tant qu’elle n’est pas adoucie avec des sels .

L’eau à température ambiante est préférable, mais vous pouvez également arroser votre orchidée avec des glaçons sans nuire à la plante. Environ une fois par semaine, placez jusqu’à trois glaçons sur le terreau, de préférence là où ils ne touchent pas les feuilles. Au fur et à mesure que la glace fond, elle fournit suffisamment d’humidité pour que votre orchidée continue de prospérer.

Faut-il brumiser les orchidées ?

La plupart des orchidées d’intérieur apprécient des niveaux d’humidité plus élevés, mais la brumisation à la main n’a pas besoin de faire partie de vos soins d’orchidées.

u lieu de cela, essayez de placer des pots d’orchidées sur un plateau d’humidité, qui est simplement une soucoupe peu profonde ou un bassin contenant une couche de cailloux.

Placez vos orchidées sur les cailloux et remplissez le bac d’eau en veillant à ce qu’il ne touche pas le fond des pots. Au fur et à mesure que l’eau s’évapore, elle humidifie l’air tout autour de la plante. Faire fonctionner un humidificateur dans la pièce où se trouvent vos orchidées fonctionne également.