Les bleuets sont l’une des variétés de baies les plus succulentes et les plus délicieuses que vous ayez connues. En même tant nous allons vous montrez quelques astuces pour la plantation et la récolte de myrtilles. Lorsque vous cultivez des bleuets, nous vous recommandons toujours d’acheter une myrtille âgée de 2 ans. Car lors de la plantation de graines ou des plantes, la myrtille prend environ 3 ans avant de donnée des baies. Étant donné que les myrtilles de grande taille se développent très lentement, nous vous recommandons de cultiver les variétés de type nain qui produisent beaucoup plus de baies. En plus, ces dernières ne prennent pas beaucoup d’espace. Les types de variété naine sont comme : les tophats de grenier, les pêches. Elles sont vraiment magnifiques pour décorer votre jardin et pour vos pots, côtés esthétiques et goûts bien sûr.

Comment faire pousser de manière phénoménale la récolte de myrtilles ?

Comment récolter les myrtilles ?


Pour le sol, il est préférable d’avoir un sol acide avec un pH compris entre 4,0 et 5,5. Vous pouvez vous en procurer dans une quincaillerie pour tester la teneur en acide de votre sol.

Comment tester le pH du sol sans kit ?

Si vous constatez que le pH du sol est trop élevé, vous pouvez ajouter de la mousse de tourbe pour baisser le taux d’acide. Par contre si votre pH est trop bas, vous pouvez ajouter un peu de chaux de dolomite au sol. Pour faire simple, laissez-en pousser dans votre jardin. Avant d’y planter votre myrtille, assurez-vous que le sol soit assez acide, de bonne qualité, voire même biologique, avant d’y cultiver vos baies.

Arrosage :

Assurez-vous que le sol draine assez d’eau dans vos pots, ainsi que les récipients depuis les trous de drainage.
En été, arrosez bien vos myrtilles chaque jour.
Fertilisation :
Lors de la saison du printemps, fertilisez au moins deux fois. C’est-à-dire, au début de la saison, et une autre fois à la fin de la saison.