Le substitut du sucre serait-il dangereux pour la santé ? En tout cas, c’est ce que les nouvelles recherches sur l’édulcorant végétales tentent de prouver. À ce qu’il paraît, la stévia serait néfaste sur la santé intestinale. Qu’en est-il en réalité ?
Beaucoup de personnes préfèrent la stévia pour freiner leur addiction au sucre. En effet, le sucre est le premier responsable du diabète et de la prise de poids. C’est pour cette raison, que de nombreux scientifiques se sont efforcés de trouver un substitut qui présente le même goût que le sucre, mais qui n’a pas le même effet sur l’organisme. Cependant, de récentes études démontrent que la stévia peut avoir de conséquences nocives sur les intestins.

Qu’est-ce que la stévia ?


Il s’agit d’un édulcorant issu d’une plante originaire du Paraguay du même. Les Paraguayens la surnomment même l’herbe sucrée ou la feuille de miel à cause de son goût assez particulier. Les Amérindiens l’ont utilisé pour ajouter une touche sucrée à leurs boissons et à leurs nourritures, mais également à leur breuvage médical. Les chercheurs n’ont commencé à s’intéresser à cette particularité du stévia qu’en XIXe siècle. Selon leurs constatations, la stévia a 300 fois plus de pouvoir sucrant que le sucre. Ce qui ne nécessite qu’une infime quantité du produit pour profiter d’un effet édulcorant. C’est pour cette raison que beaucoup la préfèrent aux édulcorants artificiels. La stévia est à zéro calorie et son indice glycémique est moins de 1. Sa consommation ne risque pas d’augmenter le taux de sucre dans l’organisme.

Pourquoi la santé intestinale est-elle importante ?


Peu de personnes accordent de l’importance à la santé des intestins. Pourtant, celle-ci est importante pour garder la forme. Depuis quelques années, beaucoup de chercheurs se sont concentrés sur le microbiote intestinal. Ils le considèrent même comme un organe supplémentaire. L’intestin est les refuges de plusieurs bactéries. La plupart sont indispensables pour la forme et la santé. En effet, elles préviennent l’apparition de certains types de cancer ainsi que l’inflammation de la polyarthrite rhumatoïde. De ce fait, il est important de garder l’équilibre de la flore intestinale. Pour cela, il est important de limiter la consommation d’antibiotiques ainsi que les aliments transformés. Il faut par contre privilégier les nourritures riches en fibres et fermentées.

Stévia : responsable du déséquilibre intestinale ?


Les récentes études menées par l’équipe de chercheurs de l’Université Ben-Gourion du Néguev en Israël révèlent des effets nocifs de la stévia sur la santé intestinale. Ils se sont focalisé deux formes de stévia : l’extrait purifié et la version commercialisée. Les chercheurs sont intéressés sur la communication bactérienne dans les intestins. Les voies de détection de quorum dont disposent les intestins facilitent la communication microbienne. Les résultats de leurs recherches ont démontré que le stévia a un « effet inhibiteur sur la communication bactérienne ». L’étude menée sur la stévia purifiée évoque une interaction moléculaire qui peut provoquer une interruption dans la communication bactérienne. Cela provoque un déséquilibre intestinal, cependant, aucun résultat ne démontre les possibles destructions des bactéries qui vivent dans l’intestin.