Apprenez à préparer ce professionnel franc-comtois, la version actuelle de la tartiflette savoyarde… et celle que je vois mieux ! La neige et le froid sont là, et au final, c’est pas mal ! Cela nous donne une bonne excuse pour manger des aliments qui vous gardent au chaud.

Vous adorerez cette préparation raffinée. Pour épater l’ensemble de vos convives, préparez cette Chaudrée de fruits de mer au Ricard et croûtons aux tomates ! Je vous guide pas à pas dans la réalisation de la recette.

Essayez la recette ! Elle est facile et rapide à réaliser, pour un maximum de plaisir…

Donc, pour la recette, il vous faut :

Ingrédients :


1,5 kg de pommes de terre (vapeur, gratin)

2 beaux oignons

Une saucisse 1/2 de Morteau

1 kg de morbier

Environ 25 cl de crème fraiche épaisse (un demi gros pot)

Préparation :

Comment préparer cette Morbiflette de Franche-Comté ?


Sans retirer les pommes de terre, je les mets à cuire dans de l’eau bouillante (pas de sel, de saucisson et de fromage suffiront pour bien réchauffer le plat.) La cuisson est prévue pour environ vingt-cinq minutes. En parallèle, je mets le saucisson de Morteau cuit dans de l’eau chaude (pas de bol, donc la peau ne craque pas). Cuisson : 35 à 40 minutes

Ensuite, je nettoie et écrase les deux oignons, que je fais cuire doucement dans une poêle, et je fais chauffer. Cuire des pommes de terre, des saucisses et des oignons Tout est en route ! Tout ce que vous avez à faire est de cuire, en retournant les oignons émincés de temps en temps. (On profite de ce moment du repas pour disposer les belles tranches sur un morceau de Morbier.)

Quelques instants plus tard… Les pommes de terre sont cuites ! Il est temps de mettre le four à chauffer, jusqu’à 180 degrés Celsius. J’épluche les pommes de terre et les coupe en tranches pour les mettre dans une assiette. Je m’assure de retirer la saucisse de la poêle et de mettre quelques tranches sur les pommes de terre. Pommes de terre surgelées et saucisson de Morteau

Je recouvre le tout d’oignon émincé doucement cuit. Oignons et saucisson J’ai mis une autre couche de pommes de terre sur le saucisson, avant de recouvrir le plat de tranches de Morbier.

Deuxième couche de morbier Enfin, je recouvre le tout de crème sure et sèche 30 minutes. Crème fraîche étalée sur du fromage Quand le plat est bien doré, il est temps de s’asseoir pour manger ! plats au four

Accompagnée d’une salade verte et de vin chaud d’Arbois, cette recette franc-comtoise est excellente, merci pour hier soir ! J’espère que tu aimes

La Morbiflette de Franche-Comté est prête à être dégustée !