Aujourd’hui je vais vous expliquer comment utiliser les noyaux d’abricots. Nous avons tous tendance à manger des fruits et à jeter le noyau.

Cependant, ces noyaux peuvent être bien plus utiles qu’on ne le pense. Et comme je déteste jeter ou gâcher des choses encore utilisables, je commence à profiter de ces fruits d’été.

Rien ne se perd, tout se transforme !

Avec l’aide de ma grand-mère, j’ai trouvé 5 utilisations des noyaux d’abricot que je vous dévoile ici.

Je vous recommande de toujours garder un petit sac avec vos noyaux, car ils valent toujours la peine d’être utilisés.

 Voici 5 bonnes raisons de ne plus jeter les noyaux d’abricots et comment les recycler au quotidien.

  1. Poids d’un gâteau

Lors de la fabrication d’un gâteau aux fruits, ces fruits peuvent libérer beaucoup d’eau.

Après cela, la pâte est difficile à cuire et encore humide.

L’astuce consiste donc à précuire la pâte au four.

Mais parfois ça gonfle et on ne peut plus bien déposer le fruit après.

Pour remédier à cela, déposer quelques noyaux d’abricot sur la croûte avant de  mettre au four.

Dès que la pâte commence à dorer, retirez les noyaux et disposez vos fruits.

  1. Préparer l’eau-de-vie

Saviez-vous qu’il est possible de faire une délicieuse eau-de-vie avec juste  des noyaux d’abricot ?

Dans une casserole, ajouter 500 ml d’eau et 300 g de cassonade.

Faire fondre le tout à feu doux pour obtenir un sirop.

Une fois prêt, versez le sirop dans un bocal ou une bouteille au goulot suffisamment large pour laisser passer les noyaux.

Ajouter 60 noyaux d’abricot et 500 ml de vin blanc jusqu’à un volume de 60 ou 90.

Boucher le flacon et laisser dans le bain de trempage environ 30 jours, à l’abri des variations de température et de la lumière.

Puis filtrez le vin et c’est prêt ! Plus le vin vieillit, meilleur il est !

  1. Pimenter la confiture


Notre grand-mère préparait la confiture d’abricots en ajoutant des trous pour les parfumer.

C’est le secret d’une délicieuse confiture d’abricots !

Pour cela, écrasez 4 noyaux avec un marteau pour n’avoir que les amandes à l’intérieur.

Attention à ne pas l’écraser ou le casser, il deviendra toxique.

Préparez votre confiture comme d’habitude en ajoutant  4 amandes en cours de  cuisson.

Une fois cuites, vous pouvez retirer ou laisser les amandes dans la confiture.

En revanche, vous feriez bien de ne pas en manger.

Vous dégusterez une confiture aux saveurs amplifiées.

  1. Aération du sol

Parfois, les gens placent du gravier argileux au fond des pots de fleurs pour aérer le sol et drainer l’eau.

Mais, bien sûr, acheter ces marbres pour le jardin n’est pas gratuit…

Bon, sachez que vous pouvez les remplacer par du marbre abricot (et même pêche).

Il suffit de le laisser sécher au soleil quelques semaines avant de le mettre dans la jardinière du bas.

Pourquoi les  sécher ? Parce que cela  les empêchera de germer.

  1. Planter un abricotier

Et pourquoi ne pas redonner à son noyau son usage premier : faire naître un nouvel arbre fruitier ?

Alors rien de plus simple, mettez quelques noyaux d’abricots dans du terreau, recouvrez de terre et laissez faire la nature.

Après quelques mois, vous verrez apparaître un petit bourgeon.

Lorsqu’il a 3 ou 4 feuilles bien formées, placez-le dans un pot plus grand.

Pour ma part, j’ai mis tous mes noyaux de fruits (abricots, pêches, nectarines) dans le même pot de terre et je les ai oubliés.

Au printemps suivant, j’ai été ravi de découvrir  de nombreuses jeunes pousses. Bien sûr, certaines pousses ne poussent pas.

En moyenne, j’arrive à en garder 2 à 4 par an et à bien les faire pousser.

Aujourd’hui, j’ai une  variété d’arbres fruitiers en pot dans mon jardin.

Et je donne aussi à mes amis de jeunes plants à planter dans leurs jardins.

Vous récolterez les premiers fruits  5 à 7 ans plus tard. Mais je vous promets que cela vaut votre patience!

 Abricots : un fruit sain !

Ce beau fruit orange regorge d’antioxydants sains.

Riche en vitamines B, C ou E et en vitamine A, il comprend également du sélénium, du fer, du magnésium, du potassium, du zinc, du cuivre et de l’acide malique.

Il donne à la peau une belle teinte et raffermit la peau. En plus, ça donne le ton.