PUBLICITÉ




C’est une recette maison que je n’ai pas encore pu partager avec vous ! Le poulet Gaston Girard est un plat traditionnel bourguignon de poulet de Dijon et de moutarde du nom de Gaston Girard.

Cette recette a été réalisée pour la première fois en 1930 par Rennes Geneviève Bourgogne, première épouse de Gaston Girard, adjoint au maire de Dijon, accidentellement pour son invité, le célèbre « Prince de l’Alimentation », expert, satiriste et français. Critique gastronomique cette fois.

Ici j’ai fait une version en petite quantité avec uniquement des blancs de poulet, mais vous pouvez prendre le poulet entier, ou les morceaux de votre choix.

Suivez la recette et préparez-la, des ingrédients numérotés avec les doigts, peu et vous les avez peut-être déjà ! Essayez-le

Pour bien réussir la recette, il faut bien mesurer les ingrédients et les préparer avant de commencer la recette. Il faut également respecter le temps et la température de cuisson, ainsi suivez pas-à-pas les étapes décrites ci-dessous.

Donc, pour la recette, il vous faut :

Ingrédients :


250 g de crème fraîche épaisse

1 c. à café de maïzena

1 branche de thym

Paprika doux

1 poulet de Bresse (2Kg environ)

150 g de comté râpé

2 c. à soupe de moutarde de Dijon

Huile d’olive

Sel, poivre

Préparation :

Comment préparer ce Moelleux Poulet Gaston Gérard ?


Hacher finement le poulet, le carboniser, saler et poivrer, ajouter le thym.

Faire bouillir pendant 3/4 heures en remuant de temps en temps.

Mettez le poulet égoutté dans un bol réfractaire avec une cuillère et maintenez-le au chaud à 100°C (thermostat 3-4).

Pendant ce temps, dissoudre la fécule de maïs dans un peu d’eau froide et l’ajouter à la sauce.

Versez le comté râpé dans la première sauce, retournez pour faire un mélange liquide, et ajoutez une cuillère à soupe de moutarde forte, de la crème et quelques pincées de paprika doux. Assaisonner avec du sel et du poivre et mélanger et couvrir le poulet.

Asseyez-vous sous le gril pendant 10 minutes.

Votre Moelleux Poulet Gaston Gérard est prêt !