Une orchidée qui ne fleurit plus ? Voici les 3 ingrédients-phare pour préparer un engrais naturel à la maison .

Les orchidées sont l’une des variétés de fleurs les plus populaires, mais il n’est pas toujours facile de choisir le bon engrais pour elles. En l’absence de conditions de sol optimales, la plante peut en effet ne pas produire de nouveaux bourgeons floraux, restant longtemps florale, restant longtemps au repos. Sans engrais, vous devrez peut-être renoncer aux splendides inflorescences que produisent ces plantes, aux pétales délicats et aux couleurs les plus variées. Mais de quels principes nutritionnels l’orchidée a-t-elle besoin pour prospérer et comment fabriquer un bon engrais maison ?

Découvrez quelques astuces pour réaliser de bon engrais pour vos orchidées.

Nourriture pour vos orchidées : les éléments nécessaires

Toutes les variétés d’orchidées nécessitent une composition de sol spécifique pour prospérer et rester belles et florissantes années après année. Bien que cette plante soit l’une des plus populaires comme variété ornementale pour les appartements, des changements brusques de température, une humidité excessive ou réduite et l’absence de nutriments spécifiques peuvent la faire dépérir très rapidement.

Comme beaucoup d’autres variétés florales, les orchidées ont également besoin de trois éléments principaux :

· Azote : composant fondamental pour la croissance de tout légume, il favorise le développement de la plante, des feuilles et des nouveaux bourgeons
· Potassium : c’est un minéral essentiel au développement des pétales et des fleurs et, lorsqu’il est abondant, il permet l’épanouissement des inflorescences individuelles
· Phosphore : combats l’action des agents externes tels que les parasites et les insectes et renforce le système racinaire.

A quelle fréquence devrait s’effectuer la fertilisation d’orchidées ?

Les orchidées ont besoin d’une fertilisation constante, mais pas excessive pour pousser de façon luxuriante et assurer une floraison pendant plusieurs mois par an. Cependant, avant de procéder, il est nécessaire de connaître les cycles de la plante en votre possession, car la croissance en intérieur pourrait modifier ses rythmes normaux.

Dans la nature, le processus de développement de nouvelles feuilles et l’apparition des fleurs commencent au printemps et se poursuivent jusqu’à la fin de l’été. A la maison, il sera plutôt possible de profiter des floraisons même en fin d’hiver ou en fin d’automne, puisque les températures restent constantes et généralement entre 18 et 20 degrés pendant une longue période de l’année.

Le premier cycle de fertilisation doit commencer dès que la plante commence à produire de nouvelles brindilles et feuilles. Nous procédons ensuite toutes les deux semaines jusqu’à la fin de la floraison, après quoi la plante est laissée au repos pendant environ trois mois avant de procéder à une nouvelle fertilisation.

L’engrais utilisé, même un engrais que vous réalisez vous-même, doit être versé sur le sol et le système racinaire avec parcimonie, en petite quantité. Si vous utilisez un composé liquide, il est utile de se procurer des distributeurs de gouttes bon marché à implanter directement dans le sol, pour une libération progressive, mais constante.

Comment réaliser de l’engrais pour orchidées ?

1 une astuce à base de banane

Parmi les engrais les plus simples à fabriquer chez soi, celui à base de banane s’avère particulièrement efficace et économique. Sa préparation est très simple vu qu’il suffit de récupérer les pelures du fruit et de procéder à quelques étapes rapides. Coupez d’abord les peaux de banane en petits morceaux puis faites bouillir les peaux dans un litre d’eau pendant environ 20 minutes.

Mélangez ensuite à froid le mélange obtenu, également à l’aide d’un mélangeur, pour obtenir une solution aussi liquide que possible. L’engrais obtenu peut être mélangé à un arrosage ordinaire et pulvérisé sur le système racinaire et sur le sol de la plante si nécessaire.

Si vous souhaitez un engrais pauvre en potassium, par exemple pour limiter une floraison trop importante, l’opération peut se réaliser à froid. Au lieu de bouillir, les pelures peuvent être laissées à tremper dans de l’eau froide pendant quelques jours. Pour ceux qui en cherchent une solution en poudre, faites-les simplement cuire au four à basse température jusqu’à ce qu’ils apparaissent noircis. Ensuite, ils sont broyés et simplement versés sur le sol.

2 Engrais à base de pomme de terre pour fertiliser le sol de vos orchidées

Tout le monde n’en est pas conscient, mais la pomme de terre peut aussi être une alliée valable pour fertiliser les orchidées. En effet, ils sont très riches en tubercules de potassium et, pour cette raison, capables de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Pour fabriquer des engrais maison, il suffit de récupérer environ 100 grammes de pommes de terre et de les éplucher. A ce stade, ils sont bouillis jusqu’à ébullition complète et à l’aide d’une fourchette, ils sont écrasés pour obtenir un mélange ayant la consistance de purée. De l’eau est alors ajoutée, tout en évitant que l’engrais ne devienne trop liquide, et la solution obtenue est utilisée pour recouvrir l’intégralité du sol.

3 Engrais liquide pour orchidées constituée de l’eau et de thé vert

Un engrais liquide se révèle la solution parfaite notamment pour ceux qui, sans pouvoir compter sur une main verte irréprochable, veulent faire prospérer leurs orchidées. En effet, il suffit de le vaporiser avec un spray sur le sol et sur les parties aériennes de la plante et le tour est joué. Ou, encore plus simple, remplissez un distributeur goutte à goutte pour une libération progressive.

Une solution rapide et polyvalente est celle qui peut être obtenue avec un mélange d’eau et de thé vert. Il suffit de laisser infuser environ 4 sachets de thé vert dans 500 ml d’eau et, une fois l’infusion refroidie, remplir le flacon avec votre vaporisateur. Les bouteilles de lessives ou détergents peuvent également être réutilisées, à condition qu’elles soient correctement rincées avant utilisation.

 

Written by HÉLÈNE .D

Cuisiner est pour moi rassembleur et réconfortant. Mon estime de moi a été quadruplée avec ma passion qui s'est développée au fil des années

RAGOÛT DE BOEUF À LA MIJOTEUSE : Simple et unique !

GÂTEAU AUX POMMES ET À LA CRÈME ANGLAISE, sans beurre et sans huile, légère